Le Vietnam avec Em

Nous avons passé 5 jours chez une famille de vietnamiens très sympa dans un petit village proche de Sa Pa dans le nord du pays. 

Dans la famille il y a la maman Em, le papa Tcha, le fils Vang de 7 ans et la fille Xi (se prononce Si) de 5 ans. Em travaille comme guide.

Chaque jour nous sommes allés faire des balades dans les rizières. Il y avait beaucoup de boue car les rizières sont toujours inondées, car le riz pousse dans l’eau. 

La première balade nous l’avons faite avec d’autres Suisses que nous avons rencontrés chez Em (Inès et Vincent, qui habitent en fait à 10km de chez nous en Suisse). A midi nous avons mangé ensemble puis ils sont partis en scooter pour Sa Pa. 

Le lendemain nous sommes allés faire une balade avec Em et Xi. On a découvert que les enfants vietnamiens adorent marcher, mais n’ont pas de chaussures de marche. Ils ont seulement des petites pantoufles en plastique, mais ils courent quand même devant nous et ne glissent pas dans la boue. Xi a beaucoup rigolé quand Amael ou moi glissions dans la boue et mettions les pieds dans les rizières pleines d’eau. Le soir elle était très fière de raconter à son papa qu’elle n’avait pas glissé dans la boue comme nous.

A la fin de la balade, Tcha, qui rentrait du marché, nous a pris sur son scooter pour nous ramener à la maison. Nous étions 4 sur le scooter. 

Le jour suivant Amael a été malade et il a dû rester à la maison avec Xi, les cousins et les grands-parents. Nous sommes allés nous balader avec Tcha et Vang, car Em a dû ramener d’autres touristes à Sa Pa (Eva et Sophia). On est monté jusque tout en haut de la montagne et Vang courait lui aussi devant. Tout en haut de la montagne nous avons trouvé un gros caillou, parfait pour faire de l’escalade. Nous l’avons escaladé et Vang courait même en grimpant. J’ai fait toute la balade en tongs comme les enfants vietnamiens et j’ai fait de l’escalade à pieds nus.

Em et Tcha ont cuisiné pour nous et Céliane a pu les aider. Nous avons toujours très bien mangé. Au petit déjeuner il y avait des crêpes, des morceaux de fruits, des bananes et des beignets aux bananes (on a pris la recette et on se réjouit d’en refaire à la maison). Le soir aussi on a trop bien mangé: du riz avec des haricots, des patates, des nems (rouleaux de printemps) et de la viande. Il y avait toujours énormément à manger!

Le matin de notre départ, Vang nous a montré ses jouets: deux animaux en plastique, une trentaines de perles que nous avons utilisées comme des billes, des mini-pistolets en plastique qui tirent des petits cailloux avec un élastique. Il n’avait pas beaucoup de jouets, mais nous avons beaucoup joué et nous nous sommes amusés avec lui, sa soeur et ses cousins. Les enfants dans les villages n’ont presque pas de jouets mais ils jouent dehors et ils sont tous super heureux. Xi et une de ses cousines ont commencé à m’attraper et j’ai dû me réfugier sur les sacs de riz, où elles n’arrivaient pas à aller. Nous avons joué à ça pendant longtemps. Elles se rappelaient seulement de mon prénom et elles aimaient le dire. Ils sont chrétiens et Timothée est un nom biblique, voilà pourquoi. Nous parlions pas la même langue et il était difficile de communiquer, mais cela ne nous a pas empêché de beaucoup rigoler. 

Une vie de vietnamienne

Tous les jours que nous avons passés avec Em, elle nous a expliqué plein de choses sur le Vietnam et sa région. Voilà ce qu’elle nous a appris sur sa vie. 

Em fait partie de l’ethnie des Hmong noirs, une des 54 ethnies minoritaires du Vietnam. Ses parents ont eu 8 filles puis 2 garçons, ils ont fait beaucoup enfants pour avoir des garçons, car quand les filles se marient elles partent vivre dans la famille du mari. Donc c’est important d’avoir des garçons car ils restent dans le village en se mariant et ce sont eux qui s’occupent des parents quand ils sont vieux et héritent des rizières.

Em a commencé l’école à 4 ans, peu de temps après elle a dû aller aider sa mère et ses soeurs à cultiver le riz des voisins, car ils n’en avaient pas assez pour nourrir toute la famille. Très jeune elle a commencé à coudre ses propres vêtements traditionnels et à faire des travaux ménagers pour la famille.

Elle s’est mariée à 17 ans, avec Tcha et elle est allée vivre dans la famille de son mari, car c’est comme ça qu’on fait au Vietnam. Il lui a fait la cour, ils se sont vus 3 ou 4 fois, puis il a fait la demande de mariage à ses parents. Les parents de Tcha lui ont dit « oui » et sont allés eux-même demander aux parents de Em, qui ont été d’accord. Avec des « témoins » ils ont choisi combien la famille de Tcha devait payer pour que Em vienne vivre chez eux (par exemple: un cochon, 5 poulets, deux sacs de riz et de l’argent). Em nous a dit que son mari avait de la chance car son prix était peu élevé parce que ses parents avaient eu beaucoup de filles.

Les jeunes mariés ont vécu une année avec les parents de Tcha puis ont construit leur propre maison proche de celle des parents. Un an après leur mariage ils ont eu leur premier enfant, Vang. En même temps, la maman de Em a eu son dixième enfant! Em a dit que c’était difficile d’être enceinte en même temps que sa maman. Sa maman s’est mariée à 15 ans, a eu son premier enfant à 16 ans et le dernier à 48 ans. 

Em a appris l’anglais grâce au tourisme, en faisant guide depuis qu’elle avait 16 ans. Depuis 3 ans elle fait guide à son propre compte et ils ont fait de leur maison un Homestay pour accueillir les touristes.

Em et Tcha ne pense pas avoir d’autres enfants car ils aimeraient pouvoir leur payer des études pour qu’ils quittent le village et aient une vie différente.

Timothée

Si vous allez au Vietnam et à Sa Pa, il faut contacter Em pour aller dormir chez elle et faire des balades. Voici sa page facebook: www.facebook.com/em.ghenh

9 Comments

  • Magnifique reportage !!!! Merci pour ces news.
    AU plaisir de vous revoir

    • Merci Tonton Popaul ! 😉 On profite encore un peu avant de revenir 😎

  • Merci timothée pour ce beau récit! Je suis contente de voir que tu te fais de nouveaux amis partout et que tu as toujours autant de plaisir à voyager. Que de belles découvertes! Et que de choses à raconter à ton retour! Gros bisous à toi et toute ta famille!

  • Bravo Timothée pour ton récit si vivant et pour toutes ces photos pleines de sourires. C’est vraiment chouette de pouvoir communiquer sans parler la même langue… quand je pense à l’inutilité des cours d’allemand… quel temps perdu au lieu de voyager et partager la bonne humeur au gré des rencontres!
    Bisous à vous tous

  • Très belle tenue VIETNAMIENNE 🇻🇳 Céliane et très beau reportage 📹 Timothée
    Bisous 😘 à mes cousins préférés (et aussi à Em, Tcha, Vang et Xi)

  • Et encore un magnifique reportage. Bravo au rédacteur, qui deviendra probablement journaliste de par ces commentaires pertinents et son œil observateur. Cela nous rappelle les marchés au Cambodge, à Carole et moi. Belle suite et on se réjouit pour le prochain récit. Bises à tous

  • Bravo Timothée. È sempre un piacere leggere le vostre avventure!
    Non vedo l’ora di provare i tuoi beignets di banane ;o)
    Baci a tutti

  • C’est super bien timothée continuée comme ça et J’espère que toute le monde va bien moi oui bonne continuation

Laisser un commentaire